Nostalgie

Publié le par SAM

Poème de 1996 réécrit ensuite pour être chanté.
Une interprétation à la Barbara, évidemment moins bien, pour accentuer la mélancolie du texte.

Lorsqu’on se sent seul, loin de tout et de tous, après un déménagement. Le bilan s’impose et le constat qui en découle, cruel :


[ Assise sur ce banc, je me mis à rêver,
A toutes mes amies, et je me mis à pleurer,
D'avoir laissé passer mes plus belles années,
Et cette ville où personne ne me connaît ! ]


On lève les yeux et le ciel nous apparaît comme promesse d’ailleurs, meilleur. L’idée de mort est bien sûr présente, mais elle prend le visage de renouveau, pas de finitude :


[ Les étoiles  me supplient de les rejoindre.
Peut-être brillerai-je moi aussi?
De mon plus bel éclat et pas le moindre,
Puisque libérée de ma nostalgie.]


Plus précisément, l’amour qui pourrait nous consoler, nous isole davantage :


[ Même l'Amour ne peut me sauver de moi-même,
De t'avoir trop cherché, je t'ai perdu.
Je t'ai sans doute trop dit à quel point je t'aime,
Si bien qu'à la fin tu ne m'as pas crue.]


En contraste, mettre en couleurs des sentiments :


[ Voici les couleurs qui pourraient te résumer:
Le bleu, la douceur de tes caresses,
Le blanc, t'enveloppant de pureté,
Le rouge, l'imagination de tes gestes.]


Puis l’abandon, dans le sommeil ou dans la mort, projecteur de lune sur un visage qui peut-être a trouvé la paix :


[ Je m'endors sous cet arbre, et laisse le vent me bercer.
Mes cheveux flottent comme un voile usé.
Mes pensées voltigent, puis viennent se reposer.
La lune frappe mon front pour toujours m'illuminer.]




En écoute sur mon Myspace ou ma page Wat

Publié dans Articles

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

chrystelyne 10/12/2008 21:11

Moi je la vois  s'effacer  la nostalgie  , la lune l'a emportée !bises chrystelyne

" Charly " 06/12/2008 20:45

Nostalgie quand tu nous tiens, tu nous inspires bien des vers.Charly...

xavier 24/11/2008 10:28

très beau et très douloureux poème que j'imagine chanté très lentement...Bises à toi

claire 22/11/2008 17:28

bonjour Sam,
ton texte est plein de couleurs et de lumière pour adoucir la douleur de la nostalgie.
à bientôt,
Claire