Un reflet

Publié le par SAM

Une chanson sur la perception.

 

J’aime puiser l’inspiration dans tout ce qui m’entoure et particulièrement dans les détails. Des images que la Nature nous offre et qui permettent à chacun d’y trouver son compte : les nuages, les vagues, les arbres…

Un peu comme des taches de Rorschach ( test de personnalité ), chacun y voit ce qu’il veut, pas de mauvaises ou de bonnes réponses. Là, rien de psychologique. Savoir simplement regarder au-delà des apparences.

 

 

On peut voir ce que l’on veut derrière des reflets :

 

[ Tu fais miroiter mille vérités

Me souffle en secret ce que j’espérais

Identique à mon âme d’alors

Aussi mirifi’ que la toison d’or ]

 

 

Souvent cela correspond à notre humeur du moment :

 

[ Quand je suis en paix, pour moi tu revêts

Une aube tissée de sérénité

Quand c’est la colère, en moi s’indiffère

L’intérêt que je pourrais te porter ]

 

 

Parfois, aucune image ne vient :

 

[ Puis tu t’évanouies, te troubles, t’enfuies,

En me laissant tout à fait indécis

De nouveau seul avec mes souvenirs

Plus rien à attendre, je n’ai qu’à partir ]

 

 

On se sent alors démunie :

 

[ Plus rien de solide, plus rien de valide

C’est comm’ si je basculais dans le vide

Plus rien ne tient, plus rien ne me retient

Plus goût à la vie, pas la moindre envie ]

 

 

Puis, comme par enchantement, les images reviennent, mais avec un nouveau visage. Les reflets sont capricieux et changeants :

 

[ Tu réapparais sous un autre aspect

Tu n’es plus le même, ça me rend inquiet

J’essaye de changer ma façon de voir

Ça ne sert à rien, c’est sans espoir ]

 

 

Il est difficile de changer sa façon de percevoir les choses. C’est un apprentissage de tous les instants, mais pas impossible, qui prend racine au cœur même de l’être :

 

[ On ne change pas ce que l’on perçoit

En fermant les yeux, en faisant le noir

Tout est dans le cœur, la confiance en soi

Il suffit d’y croire et de le vouloir ]

 

 

On aimerait pouvoir trouver la Vérité, pensant que ce sera ainsi  plus stable :

 

[ Miroir de mes pensées

Où est la vérité 

La vérité, la vraie

Celle dont on n’ peut douter ? ]

 

 

Mais il n’existe pas de Vérité Universelle, mais de vérité pour chacun de nous. Il suffit de la chercher et de choisir celle qui nous convient le mieux. Cela élargit les perspectives :

 

 [ Il y’ a de vérités

Autant qu’il y’ a d’étoiles

A toi de la chercher

Comme la quête du Graal ]

 

 

Le refrain pour rassurer ceux qui voudraient savoir de quoi parle cette chanson. En fait, peu importe le nom que l’on peut donner à cette image, - mais il est si important de nommer dans notre société – du moment que ce nom semble se rapprocher le plus de ce qu’elle représente pour soi.

 

[ Une ombre, une lumière

Une onde, une chimère

Comment la nommer

Sinon que par un reflet ? ]

 

 

En écoute sur mon Myspace et ma page Wat


Publié dans Articles

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Malka 31/08/2008 12:10

Un texte magnifique qui me parle, j'aime beaucoup.

xavier 28/08/2008 16:38

un texte exigeant joliment tourné, malheureusement je ne peux pas écouter la chanson actuellement bises Xavier

milasa 28/08/2008 14:06

chacun y voit ce qu'il veut; avant de découvrir le refrain, j'ai vu dans ce reflet l'alter égo, l'autre dans le couple, qui parfois nous ressemble et parfois nous diffère; auquel on s'adapte sans cesse et qui de même, s'adapte à nous.