Pour l'amour du roi

Publié le par SAM

La marquise sortit à cinq heures. Dans la carriole qui la menait à la capitale, elle se drapa d’une grande cape noire afin de dissimuler son identité au peuple qui ne tarissait pas de médisances à son égard. Tout comme l’entourage du souverain qui jugeait son influence par trop assujettissante. La marquise de Montespan souhaitait se débarrasser de sa nouvelle rivale, Melle de Fontanges, dont elle avait elle-même provoqué la rencontre, par jalousie, afin que le roi délaissât « la Belle indienne », Mme de Maintenon. Mais elle avait tellement bien œuvré que Louis XIV s’était follement épris de la jeune oie et qu’il l’avait engrossée. La marquise, prise à son propre piège, ne faisait montre d’aucun scrupule et ne lésinait point sur les moyens. Elle projetait d’envoyer six pieds sous terre cette gueuse et son bâtard. La sorcière avec laquelle elle avait rendez-vous, en ce jour, lui procurerait le poison libérateur. Son plan se réalisa avec succès, mais le roi Soleil parvint à connaître le fin mot de l’affaire et répudia sur le champ celle qui n’était déjà plus sa favorite. 





Publié dans Nouvelles

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

xavier 27/08/2008 11:35

un thème sadien si il en est !!! sourires Xavier

" Charly " 24/06/2008 14:25

Ah, les histoires de roi, de femmes et de jalousie. Sujet intarrisable d'aventures.Charly...

chrystelyne 03/06/2008 20:06

C'est un  vrai plaisr d'aller de marquise en marquise ! je trouve l'idée de cette petite suite  délicieuse  !bises  chrystelyne